C’est le Collectif s’unir pour la Côte d’Ivoire avec à sa tête Moussa Diarrassouba qui est à la base de cette remarquable initiative dénommée COUPE NATIONALE DES IVOIRIENS DE France – CONIF qui en fut à sa deuxième édition le samedi 25 juin dernier en Seine-Saint-Denis en région Parisienne. Un tournoi de football qui a réuni la quasi-totalité des composantes de la société ivoirienne en termes de groupe ethnique et d’obédience religieuse au Stade Du Moulin Neuf à Aulnay-Sous-Bois puis un diner gala à la salle Oasis de Noisy-Le-Sec pour la remise de trophée. 

Journée bénie d’entrée par le pasteur Guéhi Emmanuel apôtre de paix reconnu par les Ivoiriens de France, puis place est faite au football sous le regard admiratif de centaine de spectateurs au Stade du Moulin Neuf négocié et obtenu par les anciens footballeur et entraineurs de Côte d’Ivoire gracieusement auprès des autorités d’Aulnay-Sous-Bois.

De 8 heures à 16 heures, seize équipes masculines se sont affrontées tandis que chez les dames il y’en avait quatre. Et lorsque l’Agnéby Tiassa l’emportait chez les hommes après Tir-au-but face à Abobo, c’est le Worodougou qui s’imposait face au Guemon Cavally chez les Dames. Le film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *